Les meilleures recettes pour le ramadan

  • Wednesday, Apr 27, 2022

Une recette de ramadan est un guide de préparation culinaire qui répond aux exigences des pratiquants suivant les lois musulmanes. Ces consignes servent à confectionner des repas qui assurent un équilibre physiologique par leurs apports énergétiques importants. Ce sont des combinaisons de produits et d’ingrédients dont le but est de procurer un maximum d’éléments nutritifs au corps. Voici donc quelques exemples de recettes de ramadan adéquates pour se nourrir sainement et convenablement.

recettes ramadan

Babouches blighates, gâteau au sésame et au miel

Au soir d’une journée de ramadan, certains paramètres doivent être pris en compte dans le choix des aliments à consommer. La tradition recommande de commencer par de l’eau, du lait et des fruits. Cependant, il existe des plats appropriés comme le gâteau au sésame et au miel, les babouches blighates.

Ils accompagnent parfaitement les premiers repas sans remplir votre estomac de manières agressives. Ce repas est original du Maghreb et il est notamment très populaire au Maroc. La recette pour concocter cette pâtisserie est très simple. Il faut disposer de graine de sésame, de la farine, d’une essence de fleur d’oranger et des œufs. D’abord, il va falloir réaliser une pâte en remuant le résidu de blé imbibé de sel, de levure, de mastic et du beurre.

Vous pouvez y ajouter de la cannelle et un élixir de la fleur d’oranger pour faire ressortir un arôme agréable. Le tout sera malaxé avec les œufs battus et du lait au point d’obtenir un mélange convenable. Ensuite, le résultat sera encore travaillé à la main, morceler puis exposer à l’air libre durant 15 min au maximum. Il faut maintenant diviser les parts de pâte en leur donnant la forme désirée.

Pour ce gâteau, il est recommandé qu’elles soient circulaires et épaisses d’environ 2 mm. Enfin, les babouches peuvent à présent être formées et frire à l’huile jusqu’à obtenir une coloration dorée. Il faut les imbiber après dans du miel légèrement liquéfié au feu puis dans une essence de la fleur d’oranger. De l’amande doit être insérée dans les babouches avant un dernier passage au four.

Pain Pita Libanais cuit à la poêle

Cette merveille vient du Liban et c’est un excellent plat pour rompre un jeûne en douceur. Ce pain est réalisé avec des ingrédients bien répartis en proportions appropriées. Pour 500 g de farine par exemple, il faut, d’une part, 5 g de sucre et 10 g de sel. D’autre part, 15 g de levure doivent y être ajoutés et mélangés avec 30 cl d’eau tiède. La pâte sera placée à l’air libre pour un repos de 15 min à 45 min environ pour permettre une bonne fermentation.

Après ce délai, il faut commencer à morceler la masse de farine battue selon vos convenances. Une épaisseur de 3 mm est recommandée pour chaque tranche. Chaque part doit être étalée dans une poêle non collante et légèrement imbibée de poudre de blé. Le récipient devra passer au feu doux ou moyen pendant quelques dizaines de secondes.

Tous les autres morceaux doivent être entièrement frits sur toutes les faces. La particularité du pain pita est qu’il gonfle en virant à la couleur dorée. Il est recommandé de bien conserver ce repas pour maintenir sa texture moelleuse. Il est accompagné de toute sorte de mets auxiliaires comme une sauce, une soupe ou une salade.

Boulettes de viande hachée à la sauce épaisse

C’est un plat qui peut être dégusté 30 min à 1 h après la rupture du jeûne. Il s’agit d’une spécialité très riche et non épicée. Cependant, il est légèrement relevé avec du poivre et de la noix de muscade. La préparation de la viande est tendre pour vous éviter trop d’efforts en la mangeant et pendant la digestion.

La qualité de ce plat repose également sur la nature de la sauce. D’abord, il faut placer la chair déjà hachée dans une casserole contenant du lait chauffé. Certains ingrédients comme le sel, de la noix de muscade, du persil émietté et du poivre doivent y être ajoutés. Il peut aussi y verser une portion d’ailes écrasée ou bien diviser. Les boulettes seront formées dans un récipient imbibé de semoule.

Ensuite, les morceaux sont passés dans un bol d’œuf battu puis installés dans une poêle d’huile pour la friture. Il faut veiller à bien dorer tous les côtés, sans laisser cuire en profondeur. Enfin, il faut concocter une sauce simple et épaisse selon vos volontés. Les boulettes doivent à présent y être versées et remuer pendant une quinzaine de minutes.

En gros, pour bien se nourrir pendant le ramadan, il faut à la fois des aliments riches et légers. Il existe plusieurs recettes qui répondent amplement à ces caractéristiques.